Le ‘dalaï-lama de l’Amazonie’ est arrivé aux Etats-Unis 23 Avril 2014

Une rare opportunité d'entendre le message du chamane amazonien Davi Kopenawa durant sa visite en Californie.
Une rare opportunité d'entendre le message du chamane amazonien Davi Kopenawa durant sa visite en Californie.
© Survival

Le chamane et porte-parole des Indiens yanomami du Brésil est arrivé en Californie pour prononcer un plaidoyer sur l’urgente nécessité de protéger les forêts tropicales du monde ainsi que ses habitants.

Davi Kopenawa – appelé le ‘dalaï-lama de la forêt amazonienne’ suite à ses efforts inlassables pour protéger le territoire de sa tribu en Amazonie – répondra à des interviews et donnera plusieurs conférences dans la baie de San Francisco : une opportunité unique pour les Nord-Américains d’entendre le message au monde de Davi. Il sera accompagné de Fiona Watson, directrice de recherche à Survival International et experte mondiale sur les Indiens isolés.

Davi prendra la parole au Presidio Trust du Crown Jewels Exhibit de San Francisco le 24 avril, où il sera accueilli par la tribu ohlone lors d’une cérémonie spéciale. D’autres allocutions sont prévues à l’Université de Californie, Berkeley le 28 avril, ainsi qu’une séance de dédicaces et débat à The Emerald Tablet, en collaboration avec la librairie City Lights, le 30 avril.

‘Nous les chamanes… protégeons la nature comme un tout. Nous défendons les arbres de la forêt, les collines, les montagnes, les rivières; leurs poissons, leur gibier, leurs esprits et leurs habitants’, dit Davi. ’Vous les Blancs, avez des écoles, mais vous n’y apprenez pas comme nous comment prendre soin de la forêt. Il est très important que les gouvernements du monde entier nous écoutent, nous, les peuples indigènes, qui vivons sur ces terres depuis des milliers d’années’.

Fiona Watson soutient le combat des Yanomami pour la reconnaissance de leurs droits depuis de nombreuses années; elle accompagne Davi lors de son voyage.
Fiona Watson soutient le combat des Yanomami pour la reconnaissance de leurs droits depuis de nombreuses années; elle accompagne Davi lors de son voyage.

© Fiona Watson/Survival

En tant que porte-parole des Yanomami, Davi a récemment reçu la visite de la star du football David Beckham, lors de son voyage en Amazonie brésilienne. Davi a également rencontré le prince Charles, Al Gore, l’ancien secrétaire général des Nations-Unies et d’autres personnalités au cours de ses voyages à l’étranger.

Davi a mené campagne, avec le soutien de Survival International et de la Commission brésilienne Pro Yanomami, pour protéger le territoire de son peuple envahi par les orpailleurs clandestins dans les années 1980. Les Yanomami furent décimés par les épidémies et la pollution de leur environnement. Le gouvernement brésilien reconnut officiellement le territoire yanomami en 1992, mais les invasions d’orpailleurs clandestins continuent encore aujourd’hui.

‘Pourquoi est-ce si difficile de comprendre que lorsque nous blessons la nature, nous nous blessons nous mêmes? Nous ne regardons pas le monde depuis l’extérieur. Nous ne sommes pas séparés de lui’, s’interroge Davi.

Notes aux rédactions :

- Pour en savoir plus et recevoir les mises à jour sur la visite de Davi :
http://www.survivalinternational.org/davi
- Pour plus d’informations ou pour organiser un entretien avec Davi Kopenawa, contactez Kayla Wieche.
- Davi a récemment publié un livre novateur ‘La chute du ciel : Paroles d’un chamane yanomami’, Plon Terre humaine (traduit en anglais ‘The Falling Sky : Words of a Yanomami Shaman’) en collaboration avec l’anthropologue français Bruce Albert. Le livre donne un aperçu unique de la vision du monde yanomami et de l’histoire de vie de Davi.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider Les Yanomami

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités