Un appel à l'extermination des 'sauvages' au napalm remporte le prix Survival de l'article le plus raciste de l'année 26 Août 2009

"Le prix 2009 de l'article le plus raciste de l'année est remis au journal péruvien El Correo."
"Le prix 2009 de l'article le plus raciste de l'année est remis au journal péruvien El Correo."

© Survival

Un article prônant l'usage du napalm à l'encontre des Indiens péruviens a été désigné par l'organisation des droits de l'homme Survival International comme l'article le plus raciste de l'année publié dans la presse institutionnelle.

Cet article, paru dans le quotidien national péruvien El Correo, traite les indiens de 'sauvages', de 'paléolithiques' et de 'primitifs', prétend que leur langue ne compte pas plus de quatre-vingts mots et soutient que, lors des récentes manifestations en Amazonie péruvienne, ils étaient manipulés par 'l'excrément communiste'.

«A ceux d'entre vous qui croient encore que ces 'groupes ethniques' sont 'bons', 'innocents' et 'purs', je rappelle que ce sont les mêmes peuples qui excellaient dans l'art de réduire les têtes de leurs ennemis et qui les portaient ensuite à la ceinture de leur pagne. Si les 'natifs' n'ont pas réduit les têtes des policiers qu'ils ont tués (lors des récentes manifestations) et dévoré leurs dépouilles, c'est simplement parce qu'ils n'en ont pas eu le temps.»

L'auteur de cet article infamant s'en prend également à trois députées indigènes, ridiculisant leurs patronymes et les décrivant comme les 'trois starlettes des égoûts parlementaires'. Sa réponse aux manifestations indigènes contre l'exploitation des ressources naturelles sur leurs terres est : «Allez vous faire f……, les porteurs de pagne et autres». Avant de conclure, il lance: «Je ne sais pas ce qui retient le président de fournir à l'armée de l'air tout le napalm nécessaire…»

Le prix de l’"article le plus raciste de l’année" est décerné dans le cadre de la campagne "Racisme dans les médias" que mène Survival contre les propos racistes tenus par les principaux médias du monde à l’égard des peuples indigènes. Le lauréat est gratifié d'un certificat portant la citation du chef sioux lakota Luther Standing Bear : «Toutes ces années à traiter l’Indien de sauvage n’en ont jamais fait un.»

Cette campagne de Survival contre le racisme dans les médias est soutenue par d’éminents journalistes britanniques tels que John Simpson, George Monbiot, John Vidal de la BBC et les auteurs de best-sellers Tim Butcher et Simon Garfield.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : «Ce navrant tissu d'insanités n'a pas sa place dans une presse libre et indépendante dont le rôle est d'éduquer et d'informer. Il est à espérer que la publicité qui sera faite autour de ce prix contraindra ce journal à s'y reprendre à deux fois avant de publier à nouveau de tels propos orduriers et injurieux.»

Lire l'article : en anglais ou en espagnol

Pour plus d'informations ou toute demande de visuels:
Miriam Ross (à Londres) (+44) (0)20 7687 8734
mr@survival-international.org

 

Partager actualité

 

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités