Survival annonce le vainqueur du prix ‘Greenwashing’ 2010 20 Janvier 2010

"Le prix Greenwashing 2010 de Survival a été remporté par la compagnie d'élevage Yaguarete Pora."
"Le prix Greenwashing 2010 de Survival a été remporté par la compagnie d'élevage Yaguarete Pora."

© Survival

Une compagnie brésilienne qui détruit au bulldozer les forêts du territoire d’une tribu d’Indiens isolés du Paraguay a gagné le ‘Greenwashing Award 2010’ (prix du blanchiment écologique) décerné par Survival International.

La compagnie, Yaguarete Pora S.A., a remporté ce prix pour ‘avoir tenté de faire passer la destruction d’une immense partie de la forêt des Indiens comme une noble action en faveur de la préservation de l’environnement’ indique Stephen Corry, directeur de Survival.

Yaguarete possède 78 549 hectares d’une forêt qui fait partie du territoire ancestral des Indiens ayoreo-totobiegosode. Après la diffusion mondiale de photos satellite révélant l’ampleur de la déforestation sur des centaines d’hectares de leur territoire, la compagnie a publié un communiqué de presse annonçant son intention de créer une réserve naturelle sur leurs terres.

Mais le projet soumis par Yaguarete au ministère de l’Environnement paraguayen indique que la superficie de ‘forêt continue’ de la réserve ne sera que de 16 784 ha sur les 78 549 ha que possède la compagnie ; en réalité celle-ci prévoit de convertir près des deux tiers du territoire en pâturages.

Les Totobiegosode déjà contactés condamnent fermement ce projet de ‘réserve’, dénonçant le fait qu’il viole leurs droits inscrits dans les législations paraguayenne et internationale. Ils revendiquent la propriété de ce territoire depuis 1993, mais la plus grande partie de celui-ci est toujours aux mains de propriétaires privés.

Les Totobiegosode sont l’unique peuple indigène isolé du monde dont le territoire est détruit pour la production de viande de boucherie.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Préserver une partie de la forêt qu’on a détruite au bulldozer n’est manifestement que du ‘greenwashing’, un procédé éculé de marketing visant à donner à l’opinion publique une image écologiquement responsable. Le public ne s’y trompera pas et Yaguarete devrait cesser de jouer à ce jeu et se retirer définitivement du territoire des Totobiegosode’.

Voir le projet de Yaguarete ici

Le prix Greenwashing de SurvivalLe prix Greenwashing de Survival est décerné à Yaguarete Pora S.A. pour avoir fait passer la destruction d’une immense partie de la forêt des Ayoreo-Totobiegosode comme une noble action en faveur de la préservation de l’environnement.

Les Totobiegosode en chiffres :

2 800 000
Hectares, estimation de la superficie du territoire totobiegosode il y a 50 ans

550 000
Hectares revendiqués devant les tribunaux par les Totobiegosode

78 549
Hectares du territoire totobiegosode ‘possédés’ par Yaguarete Pora S.A.

57 000
Personnes à travers le monde ayant signé la pétition en faveur des Totobiegosode

16 784
Hectares de ‘forêt continue’ prévus par Yaguarete pour une ‘réserve naturelle privée’ sur le territoire totobiegosode

3 000
Hectares détruits par Yaguarete en 2009

2 533
Numéro de la Résolution votée en 2008 par le ministère de l’Environnement paraguayen annulant la licence d’exploitation de Yaguarete sur le territoire totobiegosode

169
Numéro de la législation internationale que Yaguarete viole en exploitant le territoire totobiegosode

6
Nombre minimum de bulldozers opérant sur le territoire totobiegosode depuis quelques mois

0
Prise de position publique du président Lugo en faveur des Totobiegosode

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider les Ayoreo

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités