Echec d’une campagne de propagande de Vedanta 5 Mars 2012

Lors d'un rituel en février, les Dongria Kondh ont prêté serment de ne jamais quitter les collines de Niyamgiri.
Lors d'un rituel en février, les Dongria Kondh ont prêté serment de ne jamais quitter les collines de Niyamgiri.
© Bikash Khemka/Survival

Un événement médiatique organisé par le géant minier Vedanta Resources pour rétablir sa réputation s’est soldé par un échec après le retrait de deux célébrités bollywoodiennes d’un festival de cinéma censé montrer le ‘bonheur’ que la compagnie procure aux habitants locaux.

Le célèbre réalisateur Shyam Benegal et l’actrice bollywoodienne Gul Panag faisaient tous deux partie d’un panel de juges qui devait nommer le film gagnant d’une sélection de 38 films présentés avant la fin du mois.

Les films ont tous été tournés par des ‘réalisateurs en herbe’, escortés par Vedanta dans les villages et communautés où la compagnie est présente.

Vedanta a définitivement compromis sa réputation en ignorant et méprisant les droits des Dongria Kondh pour exploiter les gisements de bauxite de leur montagne sacrée.

Après avoir été informée des agissements de Vedanta par les médias sociaux, Gul Panag, Miss Inde en 1999, a posté sur Twitter : ’C’est ma faute. Je viens d’avoir tous les détails. Je ne savais pas que ce festival était destiné à glorifier Vedanta. Je viens de me retirer’.



Des sources proches du réalisateur Shyam Benegal, dont les films ont été nominés à des festivals internationaux, tels que Cannes, ont indiqué son retrait pour les mêmes raisons.

Gorakshnath Khande, l’un des participants, a également demandé à ce que son film soit retiré. Il a déclaré que la seule préoccupation de Vedanta était de ‘rétablir se réputation à travers ce festival de cinéma’.

La compétition de films fait partie de la campagne de propagande de Vedanta ‘Créer du bonheur’, menée par l’agence publicitaire Ogilvy & Mather.

Cette campagne intervient à un moment crucial : la compagnie Orissa Mining Corporation Ltd fait appel de la décision du gouvernement indien de ne pas autoriser l’exploitation minière dans les collines de Niyamgiri. La décision sera rendue le 9 avril prochain.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Il est étonnant de voir jusqu’où Vedanta est capable d’aller pour mener son projet d’exploitation minière dans les collines de Niyamgiri. Non contente d’avoir perdu une bataille contre les Dongria Kondh en 2010, la compagnie investit maintenant des millions de dollars pour tenter d’améliorer son image et convaincre le monde qu’elle opère dans l’intérêt des communautés locales. La réaction de ces deux membres du jury est parlante et est un exemple louable’.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider les Dongria Kondh

Écrivez une lettre ministre de l’Environnement indien pour lui faire part de votre préoccupation.

Faites un don à Survival

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités