Un projet routier catastrophique pour les Indiens d’Amazonie 16 Mars 2012

Le projet de route menace certaines des dernières tribus isolées du monde au Brésil et au Pérou.
Le projet de route menace certaines des dernières tribus isolées du monde au Brésil et au Pérou.
© Survival

Une route est sur le point d’être ouverte à travers la plus grande zone protégée du Pérou, menaçant la vie de milliers d’Indiens.

Ce projet routier traverserait deux réserves indigènes et un parc national, exposant des milliers d’Indiens aux dangers du trafic de drogues, de la déforestation illégale et des contacts indésirables. Il menace directement certaines des dernières tribus isolées du monde qui vivent dans une zone officiellement protégée par le gouvernement.

Cette question est actuellement débattue par les instances politiques et, selon ses partisans, cette route ouvrirait au développement économique une région amazonienne jusque-là isolée.

Miguel Piovesan, un frère catholique de la ville de Puerto Esperanza, est au premier rang de ceux qui y sont favorables. Il veut que sa ville, frontalière de l’ouest du Brésil, dispose d’une liaison routière pour atteindre le village de Iñapari, situé plus au sud.

Cependant les organisations indigènes régionales sont radicalement opposées à ce projet et les appels de la société civile au Congrès péruvien pour enquêter sur les motivations du prêtre se multiplient.

Sur les 3 200 personnes qui vivent dans cette zone protégée, 80% sont indigènes.

Jeune fille cashinahua de la région de Purus au Pérou. Elle fait partie des milliers d'Indiens menacés.
Jeune fille cashinahua de la région de Purus au Pérou. Elle fait partie des milliers d'Indiens menacés.
© David Hill/Survival

L’organisation nationale des Indiens d’Amazonie péruvienne, AIDESEP, a déclaré : ‘Loin de briser le prétendu isolement de la province, cette route n’apportera que dégradation et destruction’.

Flora Rodriguez, de l’organisation indigène locale FECONAPU, a dénoncé : ‘Cette route n’a rien à voir avec le développement. Elle ne fera que créer des divisions. Elle ne nous apportera rien en dehors de la mort, car la forêt est la vie’.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Ce projet met non seulement la vie de milliers d’Indiens en danger, mais il bafoue la législation péruvienne. S’il est lancé sans consultation préalable des peuples indigènes concernés, l’une des plus importantes régions d’Amazonie abritant des Indiens isolés sera dévastée’.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider Les Indiens isolés du Pérou

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités