Une tribu indienne déterminée malgré l’ajournement de l’appel d’une compagnie minière 10 Avril 2012

Des centaines de Dongria Kondh manifestent contre l'appel de Vedanta concernant son projet minier.
Des centaines de Dongria Kondh manifestent contre l'appel de Vedanta concernant son projet minier.
© Bikash Khemka/Survival

L’un des projets miniers les plus controversés au monde est de nouveau sous les feux de l’actualité après la manifestation de plusieurs centaines d’opposants à l’exploitation des collines de Niyamgiri en Inde.

Les Dongria Kondh et leurs sympathisants ont tenu leur propre ‘audience publique’ dans l’Etat d’Orissa, durant laquelle ils ont renouvelé leur détermination à s’opposer à l’exploitation minière de leur montagne sacrée.

Le rassemblement coïncidait avec l’audience d’un appel à la Cour Suprême de New Delhi qui visait à interjeter un jugement interdisant à la compagnie minière britannique Vedanta d’exploiter une mine de bauxite à ciel ouvert sur les collines de Niyamgiri.

Cependant, l’appel a été ajourné hier, lundi, et la Cour Suprême n’a pas fixé de nouvelle date pour la prochaine audience.

Peu après cette annonce, Survival a pu joindre le militant indien Prafulla Samentra, de l’Alliance nationale des mouvements populaires (National Alliance of People’s Movements), qui a déclaré : ‘J’espère que la Cour Suprême indienne soutiendra la décision du gouvernement de ne pas exploiter la mine à Niyamgiri, dans l’intérêt de la protection des ressources naturelles et des peuples indigènes’.

A des kilomètres de là, dans les collines de Niyamgiri, deux ans après la victoire historique des Dongria sur Vedanta, les manifestants continuent d’affirmer leur opposition.

Dodhi Sikaka, un aîné dongria, a déclaré : ‘Ceux qui luttent pour leurs droits sont battus et derrière les barreaux. Maintenant, nous tous, Dongria, résistons ensemble. Nous nous battons pour notre propre peuple, pour notre terre ancestrale, pour Niyamgiri’.

La situation des Dongria Kondh a été comparée à celle des Na'vi du film ‘Avatar'.
La situation des Dongria Kondh a été comparée à celle des Na'vi du film ‘Avatar'.
© Survival

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘En reportant une nouvelle fois cette décision, les juges de la Cour Suprême ont laissé une épée de Damocles suspendue au-dessus de la tête des Dongria. Mais dimanche dernier, les Dongria ont fermement manifesté leur détermination à protéger leur montagne sacrée. Quelle que soit la décision que prendra la Cour à Delhi, dans les collines de Niyamgiri, celle des Dongria est claire’.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider les Dongria Kondh

Écrivez une lettre ministre de l’Environnement indien pour lui faire part de votre préoccupation.

Faites un don à Survival

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités