Victoire en territoire maasaï : le Premier ministre tanzanien abandonne un plan d’expulsion 26 Septembre 2013

Les Maasai célèbrent l'annonce que leur territoire ne sera pas accaparé au nom de la conservation.
Les Maasai célèbrent l'annonce que leur territoire ne sera pas accaparé au nom de la conservation.

© Survival International

Les Maasaï de Tanzanie célèbrent aujourd’hui la décision du Premier ministre d’abandonner le projet de confisquer près de 400 000 ha de leur territoire au nom de la conservation.

Ce territoire, connu sous le nom de Loliondo, restera aux mains des Masaï qui, selon le Premier ministre ‘ont pris grand soin de la région depuis des temps immémoriaux’.

La création de nombreuses zones de conservation, y compris les célèbres parcs Serengeti et Masaï Mara, a conduit à l’éviction de milliers d’autochtones de leurs terres ancestrales.

‘Cela a été un long combat! Il a duré 20 ans, mais notre terre nous a enfin été rendue’, a déclaré Samwel Nangiria. ‘Nous vous sommes reconnaissants du soutien que vous nous avez apporté, nous n’avons tout simplement pas de mots pour exprimer notre gratitude à vous et à tout votre réseau. Votre campagne mondiale a payé. Nous vous en remercions du fond du cœur!

 

Partager actualité

 

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités