Victoire! L’Inde sauve la ‘tribu d’Avatar’ d’un projet minier dévastateur 13 Janvier 2014

Les Dongria Kondh célèbrent leur victoire sur le géant minier britannique Vedanta Resources.
Les Dongria Kondh célèbrent leur victoire sur le géant minier britannique Vedanta Resources.

© Toby Nicholas/Survival

Dans ce qui constitue une victoire éclatante pour la tribu des Dongria Kondh – qui ont été comparés aux N’avi du film Avatar – , les autorités indiennes ont annulé le projet dévastateur du géant minier britannique Vedanta Resources.

Cette décision fait suite à une série de consultations des villages dongria kondh affectés par la mine ordonnées par la Cour Suprême. Ce plébiscite est considéré comme le premier ‘référendum environnemental’ du pays.

Si les douze villages dongria kondh qui ont participé au référendum ont courageusement rejeté le projet de Vedanta malgré les manœuvres d’intimidation et de harcèlement dont ils ont été victimes, la décision finale relevait du ministère de l’Environnement et des Forêts.

Cette défaite écrasante aura des répercussions internationales sur les compagnies qui ont l’intention d’exploiter les territoires autochtones et qui devraient en tirer la leçon – à savoir qu’elles doivent toujours chercher à obtenir le consentement préalable des communautés concernées.

Survival International a mené une campagne internationale de grande envergure en faveur des Dongria Kondh contre Vedanta Resources et a persuadé des personnalités telles que Joanna Lumley et Michael Palin de soutenir la cause de la tribu.

L’actrice Joanna Lumley qui a prêté sa voix à la vidéo de Survival ‘Mine – histoire d’une montagne sacrée’, a déclaré : ‘Je suis heureuse et très émue d’apprendre cette merveilleuse nouvelle qui montre qu’il y a vraiment de l’espoir pour les ‘petits peuples’ du monde qui se battent contre les gouvernements et les grandes compagnies. Le courage et la détermination des Dongria Kondh est une source d’inspiration et une belle leçon d’humilité’.

Les douze villages dongria kondh impliqués dans le processus de consultation ont unanimement rejeté le projet minier de Vedanta.
Les douze villages dongria kondh impliqués dans le processus de consultation ont unanimement rejeté le projet minier de Vedanta.
© Survival

Le comédien britannique, écrivain et présentateur de télévision Michael Palin a déclaré : ‘C’est une victoire rare et considérable. Dans cette confrontation de David contre Goliath, les gros investisseurs ont dû rendre les armes devant ceux qui étaient sur le point de tout perdre’.

Vedanta n’a jamais cherché à obtenir le consentement libre, préalable et éclairé des Dongria avant d’entreprendre son projet minier et de construire une raffinerie de 600 millions d’euros aux pieds des collines de Niyamgiri.

Ce projet minier était extrêmement controversé. Il avait été dénoncé par le gouvernement britannique après la plainte de Survival auprès de l’OCDE, et plusieurs actionnaires, comme l’Eglise d’Angleterre, ont revendu leurs parts dans la compagnie pour des raisons éthiques. Plusieurs rapports d’enquêtes menées en Inde avaient critiqué le projet.

Les Dongria ont été soutenus par Rahul Gandhi, vice-président du parti du Congrès national indien et fils de Sonia Gandhi, qui avait promis de veiller sur eux depuis Delhi, tel un ange gardien. Il s’était rendu à deux reprises dans les collines de Niyamgiri pour leur manifester son soutien dans la lutte qui les opposait à la mine de Vedanta.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘On croit souvent à tort que la défense des droits des peuples indigènes est un combat d’arrière-garde, une bataille perdue d’avance, particulièrement lorsque de puissantes multinationales telles que Vedanta y sont impliquées. Mais cette heureuse issue prouve que le plus fort ne l’emporte pas toujours sur le plus faible. La détermination des Dongria, associée au soutien d’une grande partie de l’opinion publique, a créé un précédent salutaire pour les droits tribaux en Inde’.

Survival International, fondée en 1969, aide les peuples indigènes à défendre leur vie, protéger leurs terres et déterminer leur propre avenir.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider les Dongria Kondh

Écrivez une lettre ministre de l’Environnement indien pour lui faire part de votre préoccupation.

Faites un don à Survival

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités