Ardent plaidoyer du président de l’Inde contre l’assimilation des tribus 17 Janvier 2014

Le président a affirmé que le développement ne devait pas donner lieu à la destruction de la tribu des Jarawa
Le président a affirmé que le développement ne devait pas donner lieu à la destruction de la tribu des Jarawa

© Salomé/Survival

Dans un discours passionné prononcé cette semaine à l’occasion de l’inauguration de l’Institut de recherche et de formation sur les tribus des îles Andaman et Nicobar (ANTRI), le président de l’Inde, Pranab Mukherjee, a annoncé que les tentatives d’assimilation des tribus à la société dominante avaient échoué et n’avaient pas de raison d’être.

Le président a déclaré que ‘le constat qui s’impose aujourd’hui dans les îles Andaman et Nicobar est que l’assimilation a échoué’ car elle a mené à la disparition de peuples entiers. Cela s’est particulièrement avéré dans les îles Andamans où Boa Sr, l’ultime membre de la tribu Bo, s’est éteinte il y a quatre ans. Les savoirs et la langue de son peuple ont définitivement disparus avec elle.

Boa Sr était l'ultime membre de la tribu Bo.
Boa Sr était l'ultime membre de la tribu Bo.
© Alok Das/Survival

Le président Mukherjee a demandé que la tribu des Jarawa des îles Andaman soit protégée ‘dans son propre mode de vie, dans son environnement et dans ses propres particularités’, en ajoutant qu’il était contre toute atteinte à leur intégrité au nom du ‘supposé développement’.

Il a souligné l’importance de ’l’implication totale’ des peuples indigènes dans les politiques qui les affectent, insistant sur le fait que leur imposer nos propres visions aurait des ‘conséquences désastreuses’.

Le président a également remis en question les attitudes péjoratives selon lesquelles les peuples indigènes, tels les Jarawa, vivraient dans le passé – attitudes qui ont souvent conduit à les qualifier d’arriérés et de primitifs. ‘Ils ne vivent aucunement comme ils vivaient il y a quelques siècles, ils ont eux aussi évolué, à leur manière’.

Ces déclarations ont une certaine résonance avec le message de la campagne de Survival ‘Proud not Primitive’ (Fier mais pas primitif) qui appelle à l’abandon des politiques iniques et à un langage péjoratif à l’égard des tribus en Inde ainsi qu’au respect du droit des peuples tels que les Jarawa à faire leurs propres choix concernant leur mode de vie sur leur propre terre.

 

Partager actualité

 

Agissez maintenant pour aider les Jarawa

La campagne de Survival dans les îles Andaman est axée sur les Jarawa car, des 4 tribus, c’est leur situation qui est la plus critique. Votre soutien est vital pour la survie des Jarawa. Vous pouvez aider de nombreuses manières.

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter:

Suivez nos actualités en temps réel:

 

ou suivez-nous sur internet:

Archives actualités