Des Indiens d’Amazonie face à une ‘extinction imminente’

Selon le Tribunal Permanent des Peuples (PTT) qui enquête et juge sur les violations des droits de l’homme dans le monde, les Indiens nukak, les derniers chasseurs-cueilleurs nomades de Colombie, sont ‘en danger imminent d’extinction physique et culturelle’.

Les Nukak font partie des 27 groupes indigènes – dont certains comportent moins de 100 individus – qui ont été recensés par le PTT en Colombie.

Leur disparition de la surface du globe représenterait, au XXIe siècle, non seulement une honte pour l’Etat colombien et pour l’humanité tout entière, mais aussi un génocide et un crime contre l’humanité en raison des agissements ou de l’inertie des institutions gouvernementales’ a déclaré le PTT.

Le PTT a constaté le ‘manque total de reconnaissance de l’identité des peuples indigènes et, par conséquent, la violation de leurs droits fondamentaux dont celui d’exister en tant que peuple distinct avec son propre mode de vie, ses propres coutumes, traditions et cosmogonie’.

Le PTT est une organisation non-gouvernementale internationale, créée en 1979, chargée de poursuivre les travaux du Tribunal Russell qui avait enquêté sur les crimes de guerre au Vietnam et sur les violations des droits de l’homme commises durant les dictatures latino-américaines.