Le mannequin vedette Iman finalement convaincue que

La campagne de Survival en faveur des Bushmen du Kalahari prend un nouveau tournant avec la décision de la célèbre top model, épouse de David Bowie, de renoncer à incarner l'image publique de la société De Beers.

La nouvelle tombe deux ans après que Survival, organisation mondiale de soutien aux peuples indigènes, ait appelé Iman à rompre ses engagements avec la multinationale De Beers qui contrôle l'exploitation minière des diamants au Botswana. De nombreux observateurs estiment que la présence de gisements de diamants sur les terres ancestrales des Bushmen constitue l'une des principales motivations de la décision du gouvernement botswanais de les chasser du Kalahari et de les parquer dans des camps de "relocalisation".

Dans une interview, le mois dernier, au magazine britannique Radio Times Iman a évoqué cette politique d'expulsion en affirmant "Il est évident qu'on a voulu détruire les Bushmen. Vous arrachez des gens à leur élément et cela se termine avec le sida, les drogues et l'alcoolisme en guise de progrès".

Des sources proches du mannequin ont confirmé à Survival que le contrat entre Iman et De Beers allait être rompu. Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré hier "Nous nous réjouissons de ce nouveau développement. Nous menons campagne sur cette question depuis des années et sommes très heureux qu'Iman ne représente plus De Beers".

Pour plus d'information, contacter :
Magali Rubino :  01 42 41 44 10 ou [email protected]