Justice enfin rendue pour le meurtre d'un Indien

Au Brésil, quatre jeune gens ont été emprisonnés pour le meurtre de Galdino Jesus dos Santos, ce qui montre que l'attitude vis-à-vis des cimes commis à l'encontre d'Indiens est en train de changer. Galdino, un Indien pataxó hã-hã-hãe de l'est du Brésil a été brutalement attaqué et brûlé vif en avril 1997. Il était venu à Brasilia pour participer aux commémorations des droits de l'Indien et, trouvant porte close à son hôtel, il était allé dormir dans un abribus où il fut découvert par cinq jeune qui l'arrosèrent d'essence et mirent le feu.

L'un d'entre eux n'avait que 17 ans au moment des faits et avait passé quelque temps dans une institution pour jeunes délinquants. Les quatre autres, alors âgés de 19 ans, ont été inculpés de meurtres et condamnés à 14 ans de réclusion criminelle. Beaucoup de gens craignaient que les agresseurs (l'un, fils de juge et les autres, fils de gros commerçants) échappent à la condamnation et au châtiment, comme beaucoup d'assassins d'Indiens jusqu'à présent.

Dans un pays où les violences envers les Indiens font rarement l'objet d'enquêtes ou de sanctions, ce jugement est un important pas en avant; de cette terrible tragédie a surgi l'espoir que de telles exactions ne seront plus tolérées. Minervina de Jesus, la mère de Galdino, a déclaré : '...la douleur que je ressens est très profonde, mais je crois que justice a été faite'.