Une exposition sur les Indiens les plus menacés de Colombie

La campagne de l'ONIC vise à endiguer l'extinction des Indiens de Colombie

La campagne de l'ONIC vise à endiguer l'extinction des Indiens de Colombie
© Juan Pablo Gutierrez/ONIC

L’organisation nationale des Indiens de Colombie – ONIC – vient d’inaugurer une exposition photographique internationale intitulée ‘Dignité’ sur les Indiens les plus vulnérables du pays.

L’ONIC estime qu’actuellement 36 groupes sont en danger imminent d’extinction et ce chiffre pourrait encore augmenter en raison de la violence incontrôlée qui se déploie sur leurs territoires.

Les Indiens sont la population la plus gravement affectée par la guerre civile qui sévit depuis plus de 50 ans en Colombie et qui a laissé des milliers de morts et un nombre encore plus élevé de déplacés.

Pris pour cibles par les groupes armés de la guérilla, les paramilitaires et les forces armées, de nombreux groupes indiens sont quotidiennement confrontés à une extrême violence qui rend leur survie impossible en tant que peuples.

Le photographe Juan Pablo Gutierrez, auteur des œuvres exposées, à déclaré à Survival : ‘Les attentats, le conflit armé et la militarisation consécutive des territoires indiens ont détruit l’équilibre et l’harmonie qui y régnaient… A ceci s’ajoutent les stratégies gouvernementales visant à promouvoir l’exploitation à outrance des ressources naturelles, cause principale de l’extinction de certains peuples indigènes de Colombie. C’est une situation d’urgence, extrêmement grave parce qu’invisible. La survie des peuples indigènes de Colombie est entre nos mains’.

Survival soutient la campagne de l’ONIC visant à endiguer l’extinction des Indiens et fait pression sur le gouvernement colombien pour faire cesser la violence qui sévit dans les territoires indiens.