Victoire pour la tribu isolée des Kawahiva suite à la campagne de Survival

Les Kawahiva ont été contraints de fuir pendant des années. Cette image unique provient dune vidéo tournée par des agents gouvernementaux lors d’une rencontre fortuite avec les Indiens.

Les Kawahiva ont été contraints de fuir pendant des années. Cette image unique provient dune vidéo tournée par des agents gouvernementaux lors d’une rencontre fortuite avec les Indiens.

© FUNAI

Après des mois de pression exercée par les sympathisants de Survival du monde entier, le ministre brésilien de la Justice a enfin pris des mesures pour sauver la tribu isolée des Kawahiva.

La campagne, lancée en septembre 2015 avec l’aide de l’acteur britannique Mark Rylance, visait à faire pression sur le ministre afin qu’il démarque et protège le territoire de cette tribu isolée d’Amazonie.

Après avoir reçu plus de 14 000 mails, le ministre, Monsieur Eugênio Aragão, a signé le 19 avril le décret permettant la démarcation de ce territoire.

Il est à présent essentiel que le Brésil fasse en sorte que ce décret soit pleinement appliqué et que le droit de la tribu à vivre en paix sur son territoire soit respecté. Compte tenu de l’instabilité politique actuelle au Brésil, Survival continuera de suivre l’évolution de la situation à l’intérieur et autour du territoire des Kawahiva.

Lacteur britannique Mark Rylance a prêté sa voix à la vidéo de Survival Les derniers des Kawahiva.

Lacteur britannique Mark Rylance a prêté sa voix à la vidéo de Survival Les derniers des Kawahiva.

© Survival International, 2015

Il est aussi essentiel que la FUNAI, le département des affaires autochtones du gouvernement brésilien, et sa petite équipe dévouée qui a suivi la situation sur le terrain durant de nombreuses années, soient convenablement financés, soutenus et équipés, indépendamment du chaos politique qui règne actuellement dans le pays.

Mark Rylance, l’ambassadeur de Survival, a accueilli la nouvelle en déclarant : ’C’est une excellente nouvelle – de savoir qu’on contribue à protéger un peuple unique et vulnérable qui, quelle que soit sa taille, fait partie de la diversité humaine. Maintenant, les Kawahiva vont avoir l’opportunité de survivre’.

Les tribus isolées sont les peuples les plus vulnérables de la planète. Elles risquent d’être anéanties par la violence des personnes étrangères à leurs communautés qui volent leur territoire et leurs ressources, et par des maladies telles que la grippe et la rougeole contre lesquelles elles n’ont aucune immunité.

Le meilleur moyen de protéger les tribus isolées et de leur permettre de déterminer leur propre avenir est de reconnaître leurs droits territoriaux ainsi que leur droit à l’autodétermination. Ce décret représente la meilleure manière de sécuriser les droits des Kawahiva qui ont constamment fui les bûcherons ainsi que d’autres menaces extérieures. Le succès a été applaudi par tous ceux qui, au Brésil, soutiennent les Kawahiva et défendent leurs droits, souvent depuis de longues années.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré : ‘Il est, bien sûr, très encourageant de constater que la pression exercée par nos sympathisants ait porté ses fruits et nous saluons cette avancée. Cependant, nous avons besoin de voir des réalisations concrètes prouvant que ce décret est appliqué et que les autorités protègent effectivement le territoire des Kawahiva. C’est seulement alors que nous pourrons célébrer cette victoire qui démontre que l’opinion publique et la pression internationale peuvent vaincre l’adversité’.