Le Brésil renforce la sécurité des Indiens isolés en 'situation de crise'

Le poste de la FUNAI envahi par les trafiquants de drogue.
Le poste de la FUNAI envahi par les trafiquants de drogue.

© Maria Emília Coelho/Survival

Le gouvernement brésilien a annoncé qu’il allait envoyer des agents de la Force nationale de sécurité pour assurer la protection d’une tribu d’Indiens isolés portée disparue après l’attaque d’un poste de la Funai (le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien) par des trafiquants de drogue.

L’incident a été rapporté la semaine dernière par Survival. Des trafiquants de drogue lourdement armés, venant probablement du Pérou, ont encerclé et pillé le poste situé dans la partie occidentale de l’Amazonie brésilienne. Des fonctionnaires de la FUNAI ayant trouvé une flèche brisée dans le sac à dos de l’un des trafiquants, on craint le pire pour cette tribu d’Indiens isolés.

La Funai a survolé la zone à la recherche de traces des Indiens. Elle a constaté que leur village et leurs jardins étaient intacts mais n’a trouvé aucun signe de leur présence, ce qui suscite sa plus vive inquiétude.

Il a été rapporté que Regina Miki, la secrétaire nationale de la Sécurité publique, a évoqué une ‘situation de crise’ exigeant une ‘activité permanente du ministère de la Défense’.

Les trafiquants de drogue ont pénétré sur le territoire des Indiens qui ont fait la une des médias internationaux en février dernier.

Les trafiquants de drogue ont pénétré sur le territoire des Indiens qui ont fait la une des médias internationaux en février dernier.
© G. Miranda/FUNAI/Survival

Cette tribu d’Indiens avait fait la une des médias du monde entier en février dernier . Stephen Corry, directeur de Survival International, pour qui cette disparition est ‘extrêmement alarmante’, a déclaré : ‘Il faut espérer que, grâce aux mesures prises par le Brésil pour améliorer
la sécurité, cette région cessera de devenir un refuge pour les trafiquants de drogue. Mais le Pérou, d’où semblent venir les trafiquants, doit également agir de toute urgence’.

Survival a écrit au président péruvien (PDF, 23.4 KB) pour l’exhorter à empêcher de nouvelles invasions des territoires indiens et à prendre des mesures de protection des tribus isolées. Cette carte (PDF, 889 KB) montre combien la région habitée par les Indiens isolés est proche de la frontière péruvienne.